Oranges violents : vigilance orange pour 21 départements

Météo-France a placé 21 départements en vigilance orange ce lundi en raison des risques d’orages violents.

C’est en raison des risques d’orages violents qui pourraient éclater en fin d’après-midi que Météo-France a placé 21 départements en vigilance orange.

Les départements concernés sont situés sur un axe Gironde-Ile-de-France. Il s’agit de la Charente, la Charente-Maritime, le Cher, la Dordogne, l’Eure-et-Loir, la Gironde, l’Indre, l’Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher, le Loiret, Paris, la Seine-et-Marne, les Yvelines, les Deux-Sèvres, la Vienne, la Haute-Vienne, l’Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et le Val-d’Oise.

« Les orages traverseront l’Aquitaine, Poitou-Charentes et l’ouest du Limousin en soirée et se dirigeront vers le Centre et l’Ile-de-France », prévient Météo-France.

« Quelques orages modérés peuvent se déclencher localement dès cet après-midi entre le Médoc et le Poitou-Charentes, précurseurs d’une dégradation plus marquée, avec des orages potentiellement violents qui toucheront la Gironde et l’ouest du Poitou-Charentes en fin d’après-midi avant de se décaler vers la Dordogne, l’est du Poitou-Charentes, la Haute-Vienne puis le Centre et l’Ile-de-France en soirée et début de nuit », averti aussi la météo nationale.

« Les pluies seront temporairement de forte intensité sous ces orages mais c’est surtout le risque de fortes chutes de grêle et de violentes rafales de vent pouvant dépasser localement les 100 km/h qu’il faut retenir », souligne le communiqué.

Les Landes et le Lot-et-Garonne, l’est des Pays de la Loire pourraient également être concernés par des orages isolés.

Dans ce contexte, les pouvoirs publics recommandent la prudence aux Français « dans leurs déplacements et leurs activités de loisir ». Il est par ailleurs rappelé qu’il est recommandé d’éviter d’utiliser le téléphone et les appareils électriques, qu’il faut mettre en sécurité ses biens et s’abriter hors des zones boisées.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe Bon Coin : il piège le voleur de son vélo
Article suivantWindows 10 : des milliers d’applis pour la Xbox One
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here