OS mobile : et si Windows Phone supplantait iOS ?

Le classement mondial des parts de marché au niveau des systèmes d’exploitation mobile est limpide avec Android qui domine largement le marché, devant iOS et Windows Phone. Mais est-ce que l’OS mobile de Microsoft pourrait un jour dépasser celui d’Apple ?

Les quelques pour cent de part de marché obtenus par Windows Phone laissent à penser que sa conquête du marché sera longue et laborieuse. Pourtant, en se focalisant sur certaines régions, certaines tendances laissent songer à un possible chamboulement de la hiérarchie mondiale.

En effet, si Android domine outrageusement le marché mondial, mais aussi régional, la seconde place d’iOS est nettement plus sujette à la concurrence de Windows Phone. Ainsi, en ne considérant que le marché de l’Amérique Latine, la seconde place du podium n’est pas occupée par le système d’exploitation d’Apple, mais bel et bien par celui de Microsoft.

Cette redistribution du marché sur fond de pouvoir d’achat laisse à penser que Windows Phone pourrait parfaitement supplanter iOS au niveau mondial en considérant que les prochains marchés à s’ouvrir (Amérique du Sud Afrique, Asie…) ne sont pas forcément des marchés « riches » qui peuvent s’offrir des appareils Apple.

Il est vrai que l’iPhone low-cost, qui devrait normalement prochainement sortir, pourrait être un élément de contre-attaque d’Apple, mais est-ce que cela va suffire à contrecarrer l’offensive Nokia ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft : quel sera l’avenir sans Steve Ballmer ?
Article suivantTrueSmart : qui a dit qu’il fallait un smartphone pour une montre connectée

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here