OS X 10.11 El Capitan vs Windows 10 : la comparaison

Windows 10 est déjà disponible alors qu’OS X 10.11 El Capitan est attendu d’ici quelques jours. Le fait que Microsoft et Apple proposent une nouvelle version de leur système d’exploitation respectif pose bien évidemment la question de la comparaison.

Depuis très longtemps déjà, les écosystèmes d’Apple et de Microsoft s’opposent. Dès lors, lorsque l’un et l’autre proposent quasi simultanément une nouvelle version de leur système d’exploitation, on est bien obligé de passer par la case comparaison.

Ce comparatif est bien évidemment quelque peu biaisé vu que Windows 10, lancé le 29 juillet, est déjà disponible en version finale alors qu’OS X 10.11 El Capitan n’est encore qu’au stade de la bêta vu que sa sortie n’est prévue que d’ici la fin du mois de septembre. Ce n’est pas cela qui va empêcher la comparaison.

Prix

Essentiellement, tant Windows 10 qu’OS X 10.11 El Capitan sont proposés gratuitement aux utilisateurs existants.

Une différence importante existe tout de même. La mise à jour vers Windows 10 n’est proposée gratuitement qu’aux utilisateurs de Windows 7 et Windows 8, et cela pendant une année après son lancement. Cela signifie que la mise à jour ne sera plus gratuite à partir du 29 juillet 2016.

En parlant de prix, il faut aussi parler des fonctionnalités proposées. De très nombreuses applications (Pages, Numbers, Keynote, iMovie, Photos) sont gratuitement incluses dans OS X El Capitan. C’est aussi le cas pour Windows 10, mais avec un bémol.

Certaines fonctionnalités ont été retirées, comme le lecteur média, pour se retrouver dans la boutique en ligne… mais payant. Par ailleurs, des applications comme le Démineur sont désormais proposées avec des achats in-app. La gratuité de Microsoft a donc des limites.

Disponibilité

Conçu avant tout comme une mise à jour de Yosemite, El Capitan fonctionnera sur pratiquement tous les Mac âgés de moins de 10 ans, ce qui offre une très large palette d’ordinateurs compatibles. La seule véritable condition est que la machine soit équipée d’un CPU 64 bits, c’est-à-dire au minimum un Core2Duo.

D’une manière similaire, Windows 10 devrait parfaitement fonctionner sur tous les ordinateurs fonctionnant avec Windows 7/8. Au niveau des minimas, Microsoft indique 1 Go de RAM, 16 Go d’espace libre sur le disque dur et une carte graphique compatible DirectX9, ainsi qu’un écran d’au moins 800 x 600 pixels.

Continuité

Tant Windows 10 qu’OS X 10.11 El Capitan appartiennent à un écosystème, ce qui signifie qu’ils permettent de travailler à partir de plusieurs machines, y compris depuis un smartphone ou une tablette.

Si différentes versions de Windows 10 sont prévues pour les différentes plateformes, OS X 10.11 travaille lui en symbiose avec iOS 9.

Au sujet de la continuité, l’écosystème Apple semble plus poussé en étant capable d’ouvrir un email sur un iPhone et de le basculer instantanément sur son Mac. Microsoft parle aussi d’applications permettant une telle continuité, sans qu’elles existent véritablement pour le moment. Dans les deux, cela va bien évidemment s’appuyer sur le Cloud.

Performances

Peu de personnes savent que Windows 8 est plus performant que Windows 7. En fait, les repères dans le monde Windows sont un peu flous. Pour autant que l’ordinateur soit équipé d’une carte graphique compatible avec DirectX12, Windows 10 devrait être plus performant que ses prédécesseurs.

Avec El Capitan, le message est nettement plus clair en termes de performances. La nouvelle version est annoncée avec une ouverture des applications 1,4 x plus rapide, une commutation entre les apps jusqu’à 2 x plus rapides, ou encore la technologie Metal qui est jusqu’à 40 plus rapide qu’OpenGL.

Clairement, Apple a fait le choix d’améliorer les performances de son système d’exploitation.

Sécurité

Parler de sécurité alors que tous les systèmes d’exploitation possèdent des failles est peut-être une gageure. Il s’agit tout de même d’un point important.

Il faut par exemple savoir qu’OS X El Capitan et Windows 10 permettent tous les deux un chiffrement complet du disque dur. Les systèmes d’exploitation d’Apple proposent FileVault alors que son homologue de Microsoft utilise BitLocker.

OS X El Capitan incorpore un bloqueur pour des logiciels qui ne sont pas issus de l’App Store ou de développeurs agréés. Un dispositif similaire est incorporé à Windows 10.

Si Apple a déjà implémenté de la biométrie sur ses iPhone, ce n’est pas encore le cas sur ses Mac. Par contre, pour autant que l’ordinateur en soit équipé, Windows 10 est capable d’utiliser un scanner d’empreintes digitales ou une webcam spéciale pour identifier l’utilisateur.

Pour se protéger des virus, Windows 10 intègre Defender alors qu’OS X a droit à Xprotect. Il faut souligner que la réputation jusqu’à présent de Defender n’est pas particulièrement bonne par rapport aux autres produits du marché.

Apple ne plaisante pas avec son système d’exploitation. C’est ainsi qu’OS X 10.11 protège l’intégrité du système en empêchant la modification ou la suppression de certains fichiers système. En verrouillant le cœur du système, l’idée est de limiter l’accès par des malwares aux fichiers, dossiers, processus en cours et applications système.

Conclusion

Faut-il désigner un gagnant ? Les partisans de l’un ou l’autre des systèmes ont bien peu de chance de changer d’avis. Un avis serait donc parfaitement subjectif.

Sans critiquer ou encenser l’un ou l’autre des deux systèmes d’exploitation, le sentiment est tout de même que Microsoft est en train de gentiment emboiter le pas d’Apple. En effet, là où la marque à la pomme a déjà des années d’expérience, notamment dans la cohabitation des différentes plateformes au sein de son écosystème, son concurrent semble enfin véritablement vouloir s’y lancer. Certes les idées de Microsoft peuvent être qualifiées de bonnes, mais il faut honnêtement reconnaitre qu’il faut attendre d’avoir un certain recul pour donner un avis objectif sur toutes les promesses faites par la firme de Redmond.

Donc, au final, OS X 10.11 El Capitan n’est pas forcément le vainqueur, mais semble le produit le plus abouti actuellement.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFIFA 16 : qu’est-ce qui ne sera pas disponible sur Xbox 360 et PS3 ?
Article suivantEst-ce que cette veste est en cuir ou cette tomate est mûre ? Un scanner de poche vous le dira !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here