OS X Mavericks – FastMail : une compatibilité IMAP qui dégénère en générateur de spams

Comme tous systèmes d’exploitation, le tout nouvel OS X Mavericks n’est pas exempt de bug. Mais de là à créer des centaines de milliers de messages ? C’est du spam !

La compatibilité IMAP des systèmes d’exploitation d’Apple n’a jamais été le fort de la firme à la pomme, c’est en tout cas ce qu’affirme Bron Gondwana, ingénieur chez FastMail. Si plusieurs bugs sont mineurs, comme le fait de décocher la case « Conserver une copie de mes emails envoyés sur le serveur » et que l’application la réactive toute seule, un autre l’est beaucoup moins.

C’est un dépannant la messagerie d’un utilisateur disposant de 71 courriers indésirables qu’il a constaté que les échanges entre le Mac de cette personne et les serveurs de FastMail ont générés plus de 100 000 clones de ces messages ! Pire que cela, même une fois purgé, ces messages sont réapparus en raison du jeu des échanges entre machine et serveurs.

Il ne reste plus qu’à Apple à corriger cela, mais ce problème pourrait être particulièrement gênant vis-à-vis de la taille des boites aux lettres. Mais heureusement surtout que ces messages sont déjà dans les courriers indésirables, car s’ils étaient réellement envoyés, cela serait une sacrée vague de spams que se répandrait !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSamsung : production de masse de l’Exynos 64 bits pour tout bientôt
Article suivantSnapchat : une concurrence à coups de milliards de dollars

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here