OS X Mavericks : l’économie d’énergie est bien au rendez-vous

Lors de la présentation d’OS X Mavericks, Apple avait souligné l’amélioration d’autonomie apportée par cette nouvelle version du système d’exploitation pour Mac. Après des tests, cette amélioration est bien au rendez-vous.

Aveuglement croire ce que disent les constructeurs n’est pas toujours une bonne chose, des mauvaises surprises pouvant se cacher derrière des affirmations trop marketing. C’est pour cette raison que Ars Technica s’est empressé de vérifier les affirmations d’Apple au sujet de l’amélioration de l’autonomie apportée par OS X Mavericks, la dernière version du système d’exploitation pour Mac.

Les résultats sont plus que probants avec, par exemple l’autonomie d’un MacBook Air (version 2013) qui passe de 12,07 heures sous Moutain Lion à 15,68 heures sous Mavericks, ou de 3,15 heures à 3,93 heures pour un MacBook pro (version 2007).

Les nombreuses optimisations du code, par exemple la mise en veille du module Flash de Safari lorsqu’il n’est pas utilisé, portent leurs fruits. Mais cela démontre surtout l’importance de la programmation. Il ne reste plus qu’à savoir quand Apple appliquera ces mêmes préceptes à iOS 7 qui est pour le moment critiqué pour être plus énergivore que son prédécesseur.

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentTwitter : vers une valorisation à 11 milliards de dollars ?
Article suivantSurface 2 : un modèle géant de 383 pouces sur Trafalgar Square

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here