OS X Yosemite : un nouvel horizon pour les développeurs

Plus que le simple fait de répondre aux attentes des utilisateurs, OS X Yosemite répond également aux attentes des développeurs en les laissant libres de proposer de nouvelles fonctionnalités.

Plutôt que de simplement fournir des applications pour Mac, les développeurs pourront désormais proposer d’enrichir OS X Yosemite par de nouvelles fonctionnalités via des Widgets.

Hormis le fait de pouvoir désormais proposer des Widgets pour le Centre de notifications, les développeurs peuvent désormais également proposer de nouvelles extensions pour le menu Partager, ce qui ouvre la porte sur de nouvelles destinations, que cela soit des réseaux sociaux, des blogs ou autres, tout comme ils peuvent également des fiches de partage spécifiques aux apps.

Par l’intermédiaire d’Action, les développeurs d’application pourront faire que les fonctionnalités de leurs apps soient accessibles de n’importe où, sans lancer les apps concernées.

Que cela soit pour des jeux en 2D ou en 3D, SpriteKit et SceneKit sont à disposition des développeurs pour qu’ils proposer des animations fluides et des scènes toujours plus réalistes. Toujours au niveau des jeux, grâce au contrôleur Made for iPhone, il est possible de connecter un iPhone ou un iPod Touch pour utiliser n’importe quel jeu compatible Mac.

Pour répondre aux attendes des développeurs en matière de facilitation du développement, Apple propose Swift, un nouveau langage de programmation inédit, puissant et convivial. Avec Xcode 6, c’est par ailleurs toute la palette d’outils de développement qui se trouve enrichi pour des développements plus optimisés, donc plus performants.

Grâce à CloudKit, les développeurs ont désormais accès à la puissance d’iCloud pour des applications qui peuvent désormais s’échanger des données entre elles et entre appareils.

Vous aimez les apps Mac ?
Vous aimez les apps Mac ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentCybercriminalité : l’étrange attitude de Hold Security
Article suivantPinterest adapte l’épinglage à la messagerie

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here