Ourpluto.org : Pluton se cherche des noms pour son relief

La sonde New Horizons va bientôt permettre de découvrir le relief de Pluton. Ces zones ont besoin de noms, c’est ce que cherche le site Ourpluto.org.

D’ici quelques mois, la sonde américaine New Horizons sera suffisamment proche de Pluton pour observer son relief, que cela des cratères, des chaines de montage, etc. Il faudra bien évidemment baptiser ces éléments pour pouvoir les différencier.

C’est pour cette raison que la NASA a décidé de demander des idées de noms aux internautes. Pour ce faire, l’agence met à disposition le site Ourpluto.org, pour proposer des noms ou voter pour des noms.

Avec les explorateurs célèbres, les missions spatiales historiques, les scientifiques ayant contribué à l’exploration spatiale, les explorateurs fictifs, les lieux légendaires de la littérature spatiale, les vaisseaux et les artistes liés à l’espace ou à la science-fiction, et enfin, les lieux, voyageurs et créatures de la mythologie de l’Outre-monde, l’IAU propose dix catégories de noms possibles. Il est donc exclu de proposer le nom de son chien ou celui d’un joueur de foot.

La liste des noms déjà disponible contient certains noms français, comme Jules Verne, Antoine de Saint-Exupéry, mais aussi des noms fictifs comme Flash Gordon ou Tintin.

Si vous avez des idées, rien ne vous empêche de proposer un ou plusieurs noms, vous avez jusqu’au 7 avril pour le faire.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFacebook suit aussi les internautes non inscrits chez lui
Article suivantDonnées personnelles : est-ce que les pratiques de Facebook sont légales ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here