Ouverture d’une première boutique Google Shop

C’est à Londres que Google a ouvert sa première boutique physique Google Shop ce mercredi 11 mars.

C’est ce mercredi 11 mars 2015, à Londres, que Google a amorcé une petite révolution en ouvrant sa première boutique physique. C’est dans le magasin Currys PC World situé dans le quartier de Camden sur Tottenham Court Road, un quartier spécialisé en électronique et en informatique, que le Google Shop a ouvert ses portes.

Dans son Google Shop, le géant de l’internet propose aux clients ses smartphones, tablettes, ordinateur Chromebooks et autres objets connectés.

Mais plus que cela, la boutique propose également différentes animations, par exemple des démonstrations des Google App, des voyages virtuels sur grand écran à l’aide de Google Earth, ou encore des vidéos sous YouTube.

Pédagogique, le magasin propose également aussi des formations pour expliquer aux clients comment utiliser ses appareils et ses applications grâce à des Google Experts.
Une des vocations du Google Shop sera aussi de sensibiliser les utilisateurs à la sécurité en ligne et bien évidemment à l’utilisation de l’écosystème Google.

James Elias, le responsable marketing de Google pour le Royaume-Uni, a confié que « C’est vraiment une expérience unique de pouvoir tester avant d’acheter ».

Pour autant que ce premier Google Shop parvienne à atteindre ses objectifs, le géant de l’internet prévoit déjà d’ouvrir deux autres boutiques d’ici à la fin 2015, également au Royaume-Uni.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMinecraft : sa violence pourrait interdire le jeu en Turquie
Article suivantTwitter se décide à bannir le « revenge porn »

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here