P/2016 BA14 est la seconde comète à passer si près de notre planète

En passant mardi à seulement 3,4 millions de kilomètres de la Terre, la comète P/2016 BA14 n’était pas un danger pour notre planète. Elle nous a véritablement frôlé vu qu’elle a été la seconde comète à passer si près de nous, un passage qui n’a jamais été si proche depuis 246 ans.

C’est vers 15h30 que P/2016 BA14 a frôlé la Terre en passant tout de même à une distance correspondant à peu près à une distance équivalente à 10 fois celle qui nous sépare de la Lune, une distance suffisante pour être sans danger. Mais seulement 3,4 millions de kilomètres est tout de même un record de proximité. En effet, seule la comète Lexell, le 1er juillet 1770, est passée encore plus près en passant à environ 2,3 millions de kilomètres de la Terre.

Repérée pour la première fois le 21 janvier dernier, P/2016 BA14 a tout d’abord été pris pour un astéroïde. C’est par la suite que les spécialistes ont défini qu’il s’agit en fait d’une comète, plus précisément d’un fragment d’une autre comète : 252P/Linear. Cette dernière nous a également frôlé en passant lundi à une distance de 5,2 millions de kilomètres de la Terre.

Alors que P/2016 BA14 est plutôt terne, donc difficilement observable, ce n’est pas tout le cas de 252P/Linear qui est extrêmement brillante. Grâce à cette luminosité, elle sera facilement observable depuis l’hémisphère nord à partir du 25 mars, et cela jusqu’au début du mois d’avril. Tout le monde pourra voir cette comète, même à l’œil nu, pour autant que le ciel soit dégagé et que la pleine lune ne perturbe pas trop le spectacle par son éclat.

comet-252P-Linear-and-comet-2016-BA14-PANSTARRS

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMise en orbite réussie pour la capsule de ravitaillement Cygnus
Article suivantAvec YouTube Connect, Google compterait contrecarrer Periscope

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here