Pacemaker : attention à votre iPad !

Si vous souffrez du cœur et vous êtes équipés d’un pacemaker, faites attention à votre iPad, il pourrait être dangereux pour votre santé.

C’est lors d’un congrès de cardiologie organisé à Denver, aux États-Unis, qu’une étude au sujet des iPad a été présentée. Les résultats de cette étude sont alarmants pour notre santé, en tout cas pour les personnes équipées d’un simulateur cardiaque.

En effet, il semblerait la fixation magnétique, des étuis appelés Smart-cover, désactive les pacemakers dans 30% des cas lorsque la tablette est collée contre la poitrine.

La Fédération française de cardiologie relativise tout de même ce risque, en affirmant que les patients sont suffisamment informés face aux risques potentiels. Elle précise d’ailleurs que dans le cas des stimulateurs cardiaques, l’appareil se met à fonctionner à la fréquence minimale programmée en n’écoutant plus le cœur, et que les défibrillateurs ne fonctionneront pas en cas de trouble cardiaque s’ils sont à proximité d’un aimant.

Si ce risque existe donc réellement, ces étuis possèdent toutefois un faible potentiel de dangerosité, ce type d’incident restant extrêmement rare. Il suffit par exemple de ne pas s’endormir avec son iPad posé sur sa poitrine…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSmartphone : le Galaxy S4 serait-il plus aimé que l’iPhone 5 ?
Article suivantSmartphones haut de gamme : place au low-cost ?
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here