Paiement sans contact : cela se confirme chez Apple

Alors que l’iPhone 6 devrait être la vedette de la keynote du 9 septembre prochain, le paiement sans contact sera aussi de la partie à en croire toutes les dernières rumeurs concernant Apple.

Le paiement sans contact depuis un smartphone sera certainement l’un des chapitres importants de la keynote du mardi 9 septembre 2014. Alors que des récentes rumeurs faisaient état de la présence d’une puce NFC dans le futur iPhone 6, les tout derniers bruits de couloir vont exactement dans ce sens.

Selon le Financial Times, la marque à la pomme aurait travaillé avec NXP Semiconductors, un spécialiste du NFC, pour intégrer une puce Near Field Communication dans son futur iPhone, et souligne également que plusieurs spécialistes en matière de paiement mobile ont été recrutés ces derniers mois.

Pour confirmer cette intention d’Apple de faire décoller le paiement sans contact depuis un iPhone, Re/Code et Bloomberg affirment de leur côté que la firme de Cupertino aurait signé des partenariats avec les principaux géants de la carte de paiement, ces partenaires qui comprendraient notamment Visa, MasterCard et American Express.

Pour autant que tout cela se confirme le 9 septembre prochain, cela signifierait qu’Apple va permettre à son iPhone 6 de réaliser des paiements sans contact à travers la technologie NFC, vraisemblablement via un compte iTunes, donc que la solution iBeacon propriétaire a été mise de côté, ce qui semble à priori logique alors qu’un écosystème centré sur le NFC commence à émerger.

Tout cela ne fait donc que confirmer qu’Apple compte bien donner un sérieux essor aux paiements mobiles sans contact.

iPhone 6 : le NFC se confirme. Accords avec AmEx, Visa et Mastercard
iPhone 6 : le NFC se confirme. Accords avec AmEx, Visa et Mastercard

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédent4G low cost : Archos s’attaque à Wiko
Article suivantLa publicité débarque dans Firefox

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here