Panne régionale pour Free et SFR

La rupture d’une fibre optique reliant Périgueux au réseau national de plusieurs opérateurs a privé de connexion des milliers d’utilisateurs, notamment de Free et SFR.

A l’instar de l’incendie du mois dernier à Paris qui avait privé des milliers d’usagers de connexion en raison de la rupture d’une liaison en fibres optiques, c’est cette fois plusieurs départements limitrophes de la Gironde qui sont victimes du même problème dû également à une rupture de fibres optiques.

Sans qu’il soit précisé si la liaison en fibres optiques reliant Périgueux au réseau national de plusieurs opérateurs a été sectionnée accidentellement ou volontairement ce jeudi à la hauteur de Sainte-Eulalie (Gironde), le quotidien Sud-Ouest explique que de nombreuses entreprises et des milliers de clients grand public sont privés d’accès ou ont connu des difficultés pour se connecter.

Alors que ce sont les clients Free et SFR qui sont les plus touchés, les utilisateurs de Completel subissent également des problèmes. Le quotidien régional cite par exemple l’hôpital et la préfecture de Périgueux qui sont privés de téléphone, mais également d’autres localités dans la Creuse, en Corrèze et en Haute-Vienne qui seraient également impactées.

Comme l’incident a eu lieu à proximité d’une voie ferrée, les travaux de réparation n’ont pu débuter que durant la nuit de jeudi à vendredi, des réparation qui vont se poursuivre ce vendredi.

Free et SFR : panne régionale sur le réseau ADSL et fibre
Free et SFR : panne régionale sur le réseau ADSL et fibre

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle retire l’Authorship de son moteur
Article suivantNetflix : les FAI français ne veulent pas pactiser avec le diable

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here