Panne de réseau : Free succède à SFR

Alors que le réseau national de SFR a été victime d’une panne lundi matin, c’est au tour du réseau de Free de subir le même désagrément, mais seulement en Ile-de-France.

Les opérateurs français semblent accumuler la malchance. Après SFR, c’est au tour de Free d’être victime d’une panne sur son réseau. Ce sont les clients de Boulogne-Billancourt, Saint-Cloud et Vaucresson qui ont été concernés par cette panne qui a duré près de 12 heures.

L’incident a débuté lundi après-midi pour les clients concernés, ils se sont retrouvés privés de triple play jusqu’en fin de soirée.

C’est via Twitter que Free a communiqué au sujet de cette panne, annonçant notamment que « l’incident en cours de résolution ». Les problèmes de DSLAM ne semblent pas être résolus sans soucis vu que la situation était encore précaire durant une bonne partie de la nuit avec un incident globalement résolu, mais des incidents plus brefs à Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), Vincennes (Val-de-Marne), Le Mesnil-Saint-Denis (Yvelines) ou encore Nandy (Seine-et-Marne).

Cette multiplication des incidents a de quoi laissé songeur alors que nos téléphones, et nous, dépendons de plus en plus de leurs services.

Free a reconnu la panne sur Twitter, où plusieurs utilisateurs commençaient à manifester leur mécontentement.
Free a reconnu la panne sur Twitter, où plusieurs utilisateurs commençaient à manifester leur mécontentement.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTélécharger Google Chrome pour Linux
Article suivantDématérialisation de nos actions : prochaine arrivée de l'e-constat

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here