Papers, Please : le jeu passe le cap de la censure de l’App Store

Censuré dans un premier temps, le jeu Papers, Please arrive sur l’App Store après avoir été remanié.

Déjà disponible sur Windows et OS X, Paper, Please est un jeu qui vous place dans le rôle d’un agent de l’immigration posté à la frontière d’un pays, un univers qui rappelle beaucoup les anciens États de l’URSS. Il faut examiner toutes les personnes qui souhaitent passer ces frontières à l’aide d’un appareil dans le but de vérifier qu’ils ne possèdent pas d’armes sur eux, ainsi que leurs documents.

Au fur et à mesure que les jours passent, les règles d’immigration deviennent de plus en plus strictes, ce qui oblige le joueur à prendre de plus en plus de points en considération.

Au terme de chaque vérification, il est possible d’accepter ou refuser le passage de la frontière. Le refus peut simplement être de rejeter son entrée ou d’arrêter le clandestin. Dans tous les cas, cela vous rapporte un salaire à la fin de la journée.

En raison de certains contenus jugés pornographiques, Papers, Please a dans un premier temps été censuré sur l’Apple Store. Il est désormais de nouveau disponible, dans une version remaniée et acceptée par Apple.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows 10 : Microsoft promet de l’« excitation » pour les administrateurs système
Article suivantMicrosoft s’offre la plateforme HockeyApp

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here