Paris a à l’œil le service de livraison d’aliments frais d’Amazon

À l’intention des abonnés Amazon Premium résidants à Paris et dans la petite couronne, le géant américain de l’e-commerce a lancé son nouveau service de livraison d’aliments frais et surgelés. Cette arrivée se fait sous l’œil vigilant de la municipalité de Paris.

« Cette opération est susceptible de déstabiliser gravement les équilibres commerciaux parisiens », s’inquiète la mairie. La municipalité déplore également le fait d’avoir été averti au dernier moment du lancement du service Prime Now. Dans un communiqué publié dimanche, elle reste courtoise tout en affichant clairement ses préoccupations.

C’est ainsi que la municipalité compte porter ce dossier devant les législateurs en invoquant « la nécessité de définir, par la loi, des garde-fous en mesure d’éviter que de tels services ne viennent à constituer une concurrence déloyale à l’égard des commerçants et artisans ». Dimanche inclus, ce service fonctionne tous les jours de 8 heures à 22 heures, ce qui représente une concurrence directe pour les commerces de proximité.

L’œil ouvert sur les pratiques d’Amazon

Le lancement du service Prime Now à Paris ne signifie pas seulement des livraisons gratuites en moins de deux heures pour des milliers de produits, compris des fruits et légumes en provenance directe de Rungis ou du pain de chez Éric Kayser. Il existe également un facteur humain en coulisses avec le recrutement de plus de 70 personnes. Cette autre facette du service intéresse également la municipalité lorsqu’elle déclare : « La Ville de Paris sera intransigeante vis-à-vis d’Amazon ».

En clair, la ville de Paris annonce haut et fort qu’elle a à l’œil les pratiques d’Amazon. Elle compte exiger de l’entreprise américaine qu’elle soit exemplaire en matière de ressources humaines, de pollution de ses véhicules de livraison (livraisons assurées par Top Chrono) et sur la conservation de la qualité de vie des personnes résidant à proximité de son centre de stockage dans le XVIIIe arrondissement.

Il est à noter qu’Amazon a lancé son service Prime Now non seulement dans les principales villes américaines, mais également au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie, et en France. Vu que la stratégie du géant de l’e-commerce est très opaque, on ne sait pas encore si d’autres villes françaises sont concernées à plus ou moins brève échéance.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe GPU P100 Tesla PCI-Express de Nvidia va accélérer le machine learning
Article suivantPlus de 850 000 appareils Android infectés par Godless
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here