Parlement européen : piratage du réseau Wi-Fi

Le réseau Wi-Fi public du Parlement européen de Strasbourg a été fermé après le piratage de plusieurs boîtes mail.

C’est afin de démontrer les failles de sécurité du système informatique du Parlement européen qu’un hacker s’est attaqué à son réseau Wi-Fi public. Grâce à une attaque de type man-in-the-middle, il a notamment pu accéder à plusieurs boîtes mail.

Si les utilisateurs concernés par cette attaque ont été contactés par le service informatique afin qu’ils changent de mot de passe, le service a également décidé de provisoirement fermer le réseau Wi-Fi public du Parlement.

Avant de pouvoir réutiliser ce réseau, les terminaux autorisés devront préalablement installer un certificat pour être identifiés.

Alors que les révélations sur PRISM continuent à défrayer la chronique, Der Spiegel affirme que ce piratage n’aurait rien à voir avec une intrusion étatique.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentIliad : un refinancement pour plus de flexibilité
Article suivantStreaming : la justice française décide de bloquer plusieurs sites

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here