Pas de cohue pour l’Apple Watch

Que cela soit en Chine, au Japon ou en France, la cohue n’est pas de mise pour le lancement de l’Apple Watch.

Les habituelles cohues qui caractérisent les lancements des nouveaux produits Apple ne sont pas de mises pour l’arrivée de l’Apple Watch, la première montre connectée de la marque à la pomme.

Mise en vente depuis vendredi dernier, elle a suscité la grande joie des fans qui avaient pris la précaution de la commander, mais sans provoquer l’effervescence habituelle.

À Tokyo, devant la boutique SoftBank du quartier huppé de Ginza, seulement une trentaine de personnes attendait en milieu de matinée. Tous avaient commandé la montre il y a deux semaines.

« Je veux voir ce qu’il est possible de faire avec cette montre intelligente. Le prix ne me tracasse pas plus que cela », explique par exemple Yoshimi Kimura, l’un des premiers à faire la queue.

« Ceux qui n’ont pas réservé ne peuvent pas en acheter une ici aujourd’hui et la date de la prochaine livraison est inconnue », assure un vendeur de SoftBank.

Sur Twitter, une rumeur s’est répandue qu’un hypermarché du quartier de l’électronique, Akihabara, avait des stocks. Beaucoup de curieux s’y sont rendus et ont eu la surprise de pouvoir repartir avec l’Apple Watch de leur choix, sans même attendre.

En Chine, marché stratégique pour Apple, les premiers acheteurs se sont extasiés : « Génial. On peut se servir de beaucoup d’applications ». Mais là encore, la cohue n’était pas de mise.

À Paris, il y avait du monde, sans plus, devant l’Apple Store. Par contre, environ 200 personnes se pressaient une demi-heure avant l’ouverture de la boutique de luxe Colette vu qu’une rumeur annonçait la disponibilité de 1 000 exemplaires.

« J’ai fait la queue pour l’iPhone 4, l’iPhone 5 et l’iPhone 6 à l’Apple Store d’Opéra, là ça me change un peu », a commenté Michaël.

Tous n’avaient pas précommandé l’Apple Watch, mais espéraient tout de même repartir avec un exemplaire.

En queue de file, Franck demande à ses voisins : « Est-ce que vous savez s’ils en auront en stock ? ». En fait, hormis les exemplaires commandés, il ne semble exister aucun stock officiel destiné à la vente à nulle part.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFaut-il ressusciter le mammouth laineux ?
Article suivantComment mieux utiliser Gmail sur mobile ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here