Pas de disparition de Google+ au programme

Alors que des rumeurs évoquent la prochaine disparition de Google+, Dave Bresbris, son nouveau directeur, dément toutes les rumeurs.

Vivement critiqué pour son taux d’utilisation très faible, Google+, le réseau social de Google est souvent la cible de nombreuses critiques avec des commentaires tels que « ville fantôme ». De fait, malgré le très grand nombre d’inscrits, le nombre d’utilisateurs actifs serait très en deçà des attentes de la firme de Mountain View. Malgré cette situation, cela ne signifie pas pour autant que Google veuille mettre un terme à son service.

D’ailleurs, alors que des rumeurs évoquent la prochaine disparition du réseau social de Google, Dave Bresbris, le nouveau directeur de Google+, dément ces colportages malsains en soulignant que Google soutient encore activement son réseau social, notamment le développement de nouveautés.

Parmi les nouveautés, la possibilité de voir débarquer la publicité inquiète de nombreux utilisateurs de Google+. Dave Bresbris, s’est voulu rassurant à ce sujet en annonçant que « la publicité n’aura pas sa place sur Google+ tant que celle-ci ne sera pas contextualisée », une réponse qui ne rassure pas forcément vu qu’elles laisse clairement la porte ouverte à son arrivée.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSFR : disponibilité partielle de Netflix
Article suivantApple : du concret pour le 16 octobre

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here