Pas facile de se retrouver dans les offres mobiles SFR

SFR a lancé une nouvelle grille tarifaire ce 1er avril. Il n’est pas forcément facile de s’y retrouver.

Suite à son rachat par Numericable, mais aussi pour faire face à la concurrence, SFR a lancé ce 1er avril sa nouvelle grille tarifaire. Avec les nombreux changements qu’elle comporte, il n’est pas forcément facile de s’y retrouver. Mode d’emploi.

Pour commencer, RED devient RED by SFR, et reste la marque low cost de l’opérateur. Les tarifs sont toujours compris entre 4,99 et 25,99 euros par mois, avec les mêmes options qu’auparavant, et ne sont disponibles que sur internet.

L’offre triple play RED fibre à 29,99 euros par mois, seulement 19,99 euros pendant les douze premiers mois, est accompagnée de deux forfaits mobiles 4G sans engagement RED by SFR accordés avec une remise permanente de 10 euros par mois. Grâce à cela, le forfait 3 Go ne coûte plus que 9,99 euros et le 5 Go, passe à 20 Go pour seulement 15,99 euros. Ce dernier est donc une très bonne affaire.

Les forfaits carrés de SFR disparaissent au profit des offres Starter, Power et Premium.

Starter reprend les anciens tarifs d’entrée de gamme, avec 1 Go de data au lieu de 500 Mo pour le forfait à 14,99 euros par exemple. Power et Premium proposent également plus de données, mais avec 1 euro d’augmentation en moyenne par rapport aux anciens tarifs.

Les appels et SMS sont désormais illimités depuis l’Europe et les DOM.

L’internet mobile suit le mouvement avec un forfait Power 5 Go 15 jours/an, avec un forfait Power 10 Go 35 jours/an et des forfaits Premium valables toute l’année.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFirefox 37 : de la vidéo native en HTML5 pour YouTube
Article suivantRosetta : à deux doigts de la catastrophe

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here