Patrick Drahi : le milliardaire qui détient les as du câble entre les mains !

Portrait du milliardaire Patrick Drahi, le business man à la tête d’Altice-Numericable. Détiendrait-il SFR à son tour ?

Coup de théâtre qui donne fin aux péripéties liées à la cession de SFR. Patrick Drahi, milliardaire franco-israélien réalise l’affaire de sa vie en rachetant la filiale télécoms d’Altice. Un gain de cause obtenu avec mérite, face à des concurrents de taille, du type de Bouygues Télécom.

L’entrepreneur se préparait à entamer cette guerre afin d’allier les optiques de Numericable et le réseau télécoms de SFR.

L’ingénieur et financier s’est défendu en donnant plusieurs interviews, qui ont joué en sa faveur, malgré la férocité de ses adversaires.

Portrait d’un génie :

Né à Casablanca de parents professeurs de mathématiques, Patrick Drahi quitte le Maroc à 15 ans pour Montpellier, où il se spécialise dans les télécoms à l’école Polytechnique. Il enchaîne les postes chez Philips, UPC, John Malone qui conquiert l’Europe avec Patrick Drahi comme alter ego à ses côtés…

Un résident suisse cerné par la critique fiscale :

Les détracteurs de Patrick Drahi se font une joie de relever la situation de résident fiscal suisse et les parts du holding qu’il détient. À l’exemple d’Arnaud Montebourg, les détracteurs de Drahi soulignent que les possessions et les biens de ce dernier devraient être rapatriés à Paris, en France, et qu’il y avait des questions qui lui seront posées. L’un des proches du patron de Free, lui, rapporte que ce dernier affirmait que Patrick Drahi est l’un des plus grands entrepreneurs des télécoms, sans équivalent en France à part Xavier Niel.

Les ennemis de Patrick Drahi seraient-ils à son affût, surtout lorsqu’on sait qu’il a été désigné par Forbes Magazine comme étant la 14e plus grosse fortune de France avec 6.3 milliards de Dollars ?

Numericable : le milliardaire Patrick Drahi décroche SFR
Numericable : le milliardaire Patrick Drahi décroche SFR

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSamsung : un avenir placé sous le signe du graphène ?
Article suivantWindows XP : que se passera-t-il le 8 avril ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here