Pavlok : un bracelet pour éduquer… dans la douleur

Le bracelet Pavlok compte aider son utilisateur à corriger ses mauvaises habitudes en appliquant une méthode de choc : celle des décharges électriques.

Ceux et celle qui veulent corriger leurs mauvaises habitudes quotidiennes peuvent opter pour la solution du bracelet Pavlok . L’ambition de cet accessoire est en effet d’aider son utilisateur à lutter contre ses mauvaises habitudes.

Mais pour pouvoir utiliser Pavlok, il faudra posséder une certaine dose de courage. En effet, dès que son utilisateur d’écarte de sa bonne conduite, le bracelet envoie une décharge électrique à son utilisateur. Alors que l’intensité du choc peut varier de 17 à 340 volts, Maneesh Seth, son créateur, affirme que « ce n’est pas douloureux, mais pas plaisant non plus».

Pavlok est un objet connecté et son réglage se fait par une application sur smartphone. Plusieurs objectifs peuvent être fixés, comme se lever sans tarder, venir à bout d’une liste de tâches, se fixes des objectifs sportifs ou limiter certains accès. Par exemple, le réseau Wi-Fi d’un fast-food sera détecté par Pavlok et il pourra « punir » une personne qui veut s’y rendre alors qu’elle veut suivre un régime.pavlok-bracelet-photo-1

Normalement commercialisé à partir d’avril 2015, Pavlok est pour le moment en recherche de financement sur la plateforme de financement participatif Indiegogo. Les fonds nécessaires ont déjà été récoltés.

Le coussin en pratique (en anglais) :

Une démo en vidéo (en anglais) :

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here