PC vs tablette : dégringolade historique des ventes

Il est attendu que les tablettes numériques supplantent les PC à terme. Un recul de plus de 10% en février semble annoncer une dégringolade plus rapide que prévu.

Avec seulement 76,3 millions d’unités écoulées au premier trimestre, soit un plongeon de 13,9% sur une année, c’est une dégringolade jamais constatée en près de 20 ans, constate le cabinet de recherche IDC. Histoire de confirmer cette tendance, le cabinet Gardner annonce pour sa part un recul de 11,2% à 79,2 millions d’unités, la première fois que le volume des ventes est inférieur à 80 millions d’unités depuis le second trimestre 2009. Alors que ces deux cabinets avaient estimé le recul des ventes à 6,4% pour IDC et à 4,9% pour Gartner, il est donc le double de ce qui était prévu. La baisse n’est donc pas une surprise, son ampleur oui.

Les PC souffrent donc toujours de la concurrence des nouveaux appareils mobiles que sont principalement les tablettes numériques alors que les fabricants de PC peinent à renouveler leur gamme et que Windows 8, la dernière mouture du système d’exploitation de Microsoft, n’a pas tenu tous ses espoirs.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSmartphone : notre vie privée qui ne l’est plus !
Article suivantiPhone : pas un, mais deux iPhone en préparation

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here