#PenGate : problème de conception sur le Galaxy Note 5

Samsung aurait mieux fait de ne pas se moquer du #BendGate qui a frappé l’iPhone 6 à sa sortie. C’est en effet au tour du Galaxy Note 5 d’être la victime d’un problème de conception : le #PenGate.

L’année dernière, suite à la sortie de l’iPhone 6, Samsung s’était empressé de se moquer d’Apple au sujet du problème #BendGate qui affectait le smartphone, le fait qu’il se plie trop facilement.

Tel un arroseur arrosé, c’est au tour de Samsung d’être la cible d’un problème de conception d’un nouveau smartphone, en l’occurrence du Galaxy Note 5.

Le problème, déjà nommée #PenGate, se situe au niveau du logement prévu pour le stylet S Pen. Alors qu’il n’était pas possible d’insérer le stylet dans le mauvais sens sur les modèles précédents, c’est possible de le faire avec cette nouvelle version. Le hic, c’est qu’il se retrouve alors bloqué.

Pire, si l’utilisateur tente de le sortir, il va endommager certains composants, notamment le détecteur de présente du S Pen.

Alors que l’étourderie est humaine, ce qui signifie qu’il existe un risque non négligeable qu’un utilisateur range une fois son stylet à l’envers, Samsung ne prend pour l’heure pas la pleine mesure du problème en renvoyant les utilisateurs vers le manuel d’utilisation… qui n’est pas fourni avec l’appareil vu qu’il est disponible au format PDF.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAshley Madison : la leçon de morale de son piratage
Article suivantYouTube Gaming : Google s’attaque à Twitch

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here