Perséides : des centaines d’étoiles filantes pour les nuits de mercredi et jeudi

Si vous voulez observer sans difficulté des étoiles filantes, il faudra le faire la nuit du mercredi 12 ou du jeudi 13 août.

Comme chaque année à pareille époque, le ciel aura droit à un superbe spectacle grâce aux Perséides, de petites particules de la comète Swift-Tuttle qui croise l’orbite terrestre chaque année entre la mi-juillet et la mi-août. Concrètement, cela va se traduire par une pluie d’étoiles filantes.

Il est possible d’observer le phénomène la nuit, sur un ciel noir. Il faudra le faire plus précisément la nuit du mercredi 12 ou du jeudi 13 août, les dates de l’apogée du phénomène.

« C’est à cette date que la Terre passe vraiment au cœur du nuage et que l’on pourra voir le maximum d’étoiles filantes », explique Clément Plantureux, chargé de mission à l’Association française de l’astronomie (AFA).

« On pourra en voir une centaine par heure. On peut déjà en voir », précise Jérémie Vaubaillon. Il ajoute que « le phénomène dure près de 2 semaines, le temps que la Terre traverse le nuage ».

La chance de cette année est qu’il y a nouvelle Lune, ce qui signifie que sa lumière ne va pas venir perturber l’observation.

Pour assister au spectacle, rien de très compliqué. Il suffit de trouver un coin à l’abri de la pollution lumineuse des villes, d’installer un transat et de regarder la voûte céleste. Il n’est pas nécessaire de posséder un télescope, des jumelles ou autres pour observer le spectacle, « le mieux, c’est à l’œil nu ! ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAlphabet Inc : Google a droit à une maison mère et se restructure
Article suivantFIFA 2016 : disponible dès le 22 septembre sur iOS

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here