Personne n’utilise le Centre de notification de Chrome, alors Google va le supprimer

C’est parce que pratiquement personne n’utilise le Centre de notification intégré à Chrome que Google a décidé de le supprimer des prochaines versions de son navigateur.

C’est en 2013 que Google a ajouté un Centre de notification à part entière à son navigateur Chrome pour Windows, Mac et Linux. Par ce biais, les internautes pouvaient accéder d’une manière centralisée aux notifications reçues, que cela soient des nouveaux messages, un flash info ou des résultats sportifs.

Comme l’admet Google sur son blog, « peu d’utilisateurs » visite la zone de notification.

C’est pour cette raison que la firme de Mountain View indique que le Centre de notification va disparaitre des prochaines versions de son navigateur Chrome. Cette décision a aussi été prise dans le but de simplifier l’expérience de l’internaute.

Alors que Google, un peu plus tôt cette année, a adopté un nouveau standard web pour la transmission des notifications, les notifications ne vont pas purement et simplement disparaitre des préoccupations de la firme de Mountain View. Pour l’heure, c’est simplement le Centre de notification qui est condamné à disparaitre, pas le principe même des notifications.

Il est à souligner que le Centre de notification disparaitra des versions Windows, OS X et Linux, mais pas de la version pour Chrome OS.
Est-ce qu’une nouvelle manière d’accéder aux notifications va remplacer le Centre de notification ? Il est encore trop tôt pour le dire.

Source : Chromium

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiOS 9 : Twitch facilite le multitâche
Article suivantUne clé USB peut instantanément tuer votre PC, votre smartphone ou votre télévision

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here