Peugeot sort les griffes avec sa 308 GTi

Peugeot, la marque au lion sort les griffes avec sa nouvelle 208 GTi, une berline compacte qui embarque des moteurs de 250 ou 270 chevaux.

Après avoir déjà proposé une 208 GTi, Peugeot continue sur la voie de la voiture sportive en dévoilant une 308 GTi. Le moins que l’on puisse dire est que la marque au lion a sorti les griffes vu que cette nouvelle berline compacte a droit à un moteur de 250 ou 270 chevaux.

C’est la semaine prochaine, lors du Festival of Speed de Goodwood en Angleterre, que Peugeot présentera publiquement sa nouvelle 308 GTi. En fait, son véritable nom est « 308 GTi by PEUGEOT SPORT », un patronyme qui en dit long sur ses ambitions.

Alors que Peugeot avait présenté le concept-car 308 R lors du salon de Francfort de 2013., cette 308 GTi en est la concrétisation.

Sous le capot, le constructeur de Sochaux reprend le moteur 1,6 litre THP turbocompressé de 270 chevaux qui équipe déjà la RCZ R, pour lui ajouter des composants habituellement réservés à la compétition, comme un traitement thermique avant usinage et un différentiel Torsen à glissement limité.

Justement, grâce à ce différentiel à glissement limité, la tenue de route de la 308 GTi est diabolique. Pour plus d’efficacité encore, le châssis a été abaissé de 1,1 cm, la voiture est dotée de roues 19 pouces, ainsi que de disques de 380 mm à l’avant et de 268 mm à l’arrière.

Tous ces éléments combinés ensemble font que la 308 GTi 270 passe de 0 à 100 km en 6,0 secondes. La 308 GTi 250 est à peine moins efficace vu que le 0 à 100 km/h est avalé en 6,2 secondes.

Esthétiquement, cette 308 GTi adopte une livrée bicolore rouge et noire, mais est aussi disponible en rouge Ultimate, bleu Magnetic, noir Perla, gris Artense, blanc Nacré et gris Hurricane.

Dans l’habitacle, l’intérieur ressemble beaucoup à celui de la 308 GT, avec de nombreux éléments similaires.

La commercialisation de la 308 GTi est annoncée pour l’automne prochain.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentL’application Shoot de BitTorrent : du P2P pour multimédias sur mobiles
Article suivantE3 : le business des jeux vidéo s’expose

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here