Pheed : un nouveau réseau social qui supplante déjà Facebook et Twitter

Lancé en octobre 2012, Pheed est en train de cartonner en plaçant son application iOS devant Facebook et Twitter.

Facebook avait déjà annoncé la couleur dans son rapport annuel 2012 en évoquant le fait que son réseau social peinait à séduire les plus jeunes, « ce qui profite à d’autres… ». L’autre pourrait être Pheed, ce nouveau réseau social lancé en octobre 2012 qui a déjà dépassé le million d’utilisateurs en quelques semaines.

À la différence de Facebook, Pinterest, Tumblr ou encore MySpace qui mettent l’accent sur des fonctions spécifiques, Pheed se veut généraliste en permettant de partager une large palette de contenue, de mettre des « j’aime », mais aussi des « j’aime pas ». Plus subtile, Tel en vampire, Pheed est capable de se synchroniser avec les listes d’amis de Facebook et Twitter, ce qui permet un démarrage rapide, mais est aussi capable de mettre à jour son statut Facebook ou d’envoyer un tweet sans quitter le site.

Même si Pheed ne propose pas de messagerie instantanée, un service très prisé, ce nouveau réseau social semble tout de même séduire tous les déçus de Facebook, surtout ceux qui le trouve trop compliqué.

Il faut également dire que Pheed n’occulte pas la problématique de l’argent en en parlant ouvertement par du contenu à forte valeur ajoutée monétisable directement par leurs propriétaires, ce qui a par exemple attiré des artistes comme David Guetta.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : pas d’iPad 5 en avril, alors quoi d’autre ?
Article suivantiPhone : plus de remplacement sous garantie

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here