De la photographie à très haute résolution pour l'iPhone 6, ou pour les modèles ultérieurs ?

Grâce au brevet « Super-resolution based on optical image stabilization », on sait qu’Apple s’intéresse à la photographie à très haute résolution. Est-ce que ce procédé sera déjà utilisé pour l’iPhone 6 ou faudra-t-il attendre un modèle ultérieur ?

C’est grâce à Apple Insider qu’on apprend l’existence du brevet « Super-resolution based on optical image stabilization ». Déposé en novembre 2012, ce brevet prévoit de faire de la photographie à très haute résolution sans forcément disposer d’un capteur photo de très haute résolution.

Le principe de ce nouveau système est non pas de capturer une seule image en très haute résolution, mais de prendre plusieurs photos en haute résolution, légèrement décalées entre elles. Via un nouveau processus baptisé « Super Resolution », c’est la combinaison de ces images qui donnera au final une seule image en très haute résolution.

Ce procédé s’apparente donc à celui du HDR, disponible sur les iPhone depuis le modèle 4S, qui consiste à prendre une série de 3 photos en rafale avec un niveau d’exposition différent pour chaque photo, puis de les fusionner pour en faire une seule, ce qui corrige l’exposition.

Via le brevet « Super-resolution based on optical image stabilization », on apprend aussi que le procédé utilise une pièce mobile, attachée au capteur, qui aurait la capacité de se déplacer légèrement sur trois axes entre chaque prise de vue.

Vu la technologie et la puissance de traitement nécessaire à ce procédé, il semble à priori évidemment qu’il sera destiné au fleuron de la gamme iPhone. La question est maintenant de savoir si l’iPhone 6 va déjà l’embarquer ou s’il faudra attendre une version ultérieure pour pouvoir faire de la photographie à très haute résolution.

iPhone 6 : un capteur pour des photos à très haute résolution ?
iPhone 6 : un capteur pour des photos à très haute résolution ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMots de passe volés ? Panique chez Bitly !
Article suivantBelkin propose un habillage ultra fin pour l’iPad Air

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here