Photos volées sur l’iCloud : enquêtes du FBI et d’Apple

Des photos de stars américaines dénudées ont été piratées et diffusées sur le web ces derniers jours, une affaire prise très au sérieux par les victimes, mais aussi le FBI et Apple.

Selon plusieurs médias, des pirates auraient profité d’une faille dans le service « Localiser mon iPhone » pour pirater les banques de données de l’iCloud d’Apple, notamment y voler des photos de stars américaines dénudées. C’est ainsi que des clichés compromettant d’Avril Lavigne, Amber Heard, Scarlett Johansson, Jennifer Lawrence, Wynona Ryder, Hayden Panettiere, Hillary Duff, Jenny McCarthy, Kaley Cuoco, Kate Bosworth, Keke Palmer ou encore Kim Kardashian se sont retrouvées publiés sur le net.

Chargé de l’affaire, le FBI affirme « être attentif aux accusations d’intrusions informatiques et à la diffusion illégale de documents concernant des personnalités de premier plan ».

Apple prend également cette affaire très au sérieux en ayant déjà colmaté la faille, mais aussi en enquêtant sur ce vaste piratage des banques de données dématérialisées de son iCloud en affirmant que « nous prenons très au sérieux la vie privée de nos utilisateurs et nous enquêtons activement ».

Les victimes ne sont pas restées en reste non plus en menaçant de poursuivre « par tous les moyens à disposition » les personnes qui diffuserait ou dupliquerait ces images, une menace qui a déjà pour conséquence que Twitter a commencé à suspendre les comptes comportant un lien vers les photos incriminées. Face à ces menaces de poursuites, les grands sites d’informations et de divertissement qui avaient publié des liens ces photos se sont dépêchées de les supprimer de leurs pages.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSFR : aucune explication sur la fin de sa carte NFC
Article suivant20 Top applications, au menu pour vos voyages !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here