Piratage de contenu : l’Italie bloque 24 sites, dont Mega

C’est après avoir accusé 24 sites de faciliter la distribution de contenus piratés que la justice italienne a ordonné le blocage de ces sites.

C’est suite au dépôt d’une plainte du distributeur indépendant Eyemoon Pictures que la justice italienne s’est penchée sur les sites web qui facilitent le piratage de contenus. Dans sa plainte, le distributeur fait valoir que les sites incriminés publiaient deux de ses films avant que ceux-ci ne soient disponibles dans les salles en Italie.

C’est de cette manière que la justice italienne a décidé de frapper très fort vu que la Cour de justice de Rome a décrété le blocage de 24 sites, notamment celui de Mega.

Contacté au sujet de ce blocage, Stephen Hall, le PDG de Mega, considère cette décision de blocage comme disproportionnée et illégale en rappellent que son service se conforme à toutes les notifications émises aux États-Unis et en Europe.

Alors que tout semble indiquer que les 24 sites vont faire appel de cette décision de blocage, il est également bon de préciser que le site mail.ru fait partie des sites bloqués, il s’agit du plus important webmail russe.

Le site Mega bloqué par la justice italienne
Le site Mega bloqué par la justice italienne

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentOpel : fin de l’aventure Ampera ?
Article suivantAchats in-app : le zèle de Google face à la réticence d’Apple

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here