Le plan B du FBI est d’exiger le code source d’iOS !

Le bras de fer entre Apple et le FBI vient de monter encore d’un cran. Alors que Tim Cook persévère et signe en refusant que la marque à la pomme déverrouille un iPhone au nom de la vie privée de ses clients, l’agence gouvernementale sort de sa manche un plan B.

Le plan A du FBI était qu’Apple conçoive un outil pour débloquer l’iPhone de Farook, un des terroristes impliqués dans la tuerie de San Bernardino. Face au refus de la firme de Cupertino, son plan B est de récupérer le code source d’iOS. Une demande dans ce sens vient d’être envoyée au tribunal fédéral de Californie. « Le FBI ne peut pas modifier lui-même le logiciel de l’iPhone de Farook sans accès au code source et à la signature électronique privée d’Apple. Le gouvernement n’a pas cherché à contraindre Apple à fournir ces éléments parce qu’il pensait qu’une telle requête serait moins acceptable pour Apple. Si Apple venait cependant à préférer cette voie, cela fournirait une alternative qui demanderait moins de travail à ses développeurs », écrit le Département de la Justice.

Par l’intermédiaire de son plan B, l’agence gouvernementale américaine compte bien atteindre son objectif qui est d’accéder aux données du smartphone de Farook. La question qui se pose bien évidemment est de connaitre la réaction d’Apple à une telle décision. Avant cela, il faut aussi savoir si le juge va aller dans le sens du FBI en prononçant une injonction à l’encontre de la marque à la pomme. Mais comme la première n’a pas été suivie, il n’est pas certain qu’une telle décision rencontre plus de succès.

Alors que le bras de fer entre Apple et le FBI monte d’un cran, il est bon de noter que de plus en plus de voix s’élèvent contre l’agence gouvernementale, notamment la validité des arguments avancés. Dans cette bataille, elle ne marque pas véritablement des points. D’ailleurs, en réclamant le code source d’iOS, c’est véritablement la vie privée de tous les clients de la marque à la pomme qui se retrouverait directement menacée, ce qui correspond bien aux accusations lancées par Tim Cook au sujet des intentions de l’agence.

Ce qui est sûr, c’est que ce nouvel épisode démontre que ce bras de fer n’est pas prêt de trouver une solution. L’escalade suscitée par ce plan B du FBI devrait d’ailleurs engendrer une réaction d’Apple. Quelle sera-t-elle ?


Source : Fortune

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPour contrer l’iPhone SE, Samsung pourrait lancer un Galaxy S7 Mini
Article suivantInstagram abandonne le classement chronologique au profit de la pertinence

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here