La planète naine Makemake possède effectivement une lune : merci Hubble !

De par sa taille, la planète Makemake est très souvent comparée à Pluton. Découverte en 2005, cette planète naine était une exception dans le monde astronomique en étant la seule planète naine de cette taille à ne pas avoir de lune. Comparativement, Pluton possède par exemple plusieurs lunes, à commencer par Charon. Grâce au télescope spatial Hubble, cela vient de changer.

Située à plus de 7 milliards de kilomètres du Soleil, au-delà de la ceinture de Kuiper, Makemake possède donc effectivement une lune, c’est ce que des astrophysiciens viennent de découvrir grâce au télescope spatial Hubble. C’est grâce à ses capacités à pouvoir détecter des objets de faible luminosité à côté d’autres, beaucoup plus brillant que cette lune a été détectée.

Surnommée MK2, la lune de Makemake orbite à une distance de plus de 20 000 kilomètres de la naine. Il est estimé que son diamètre serait d’environ 160 kilomètres de diamètre.

Alors que Charon contribue à expliquer de nombreuses choses sur Pluton, MK2 devrait permettre d’en faire autant pour Makemake. « Makemake est dans la même classe d’objets que Pluton, donc trouver un compagnon est important », explique Alex Parker, chercheur à l’institut de recherche du Sud-Ouest au Colorado. « La découverte de ce satellite nous a donné une opportunité d’étudier Makemake avec beaucoup plus de détails que nous aurions pu avoir sans cette lune », ajoute-t-il.

Comme cela a été fait avec Pluton, les scientifiques comptent sur l’étude de MK2 pour en apprendre plus au sujet de Makemake, notamment au niveau de la détermination de sa masse et de sa composition interne. Cette découverte est donc importante. Cette lune va aussi permettre de donner des indications au sujet de sa naissance vu qu’une orbite elliptique indique qu’une planète a capturé un objet de la ceinture de Kuiper alors qu’une orbite circulaire prouverait une origine « collisionnelle ».

Grâce à cette lune, les spots plus lumineux observés à certains endroits de la planète Makemake pourraient également trouver une explication. Jusqu’à présent, ces tâches étaient des mystères sans théorie pour expliquer leur présence.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédent4 députés votent un amendement fiant la mort de la HADOPI
Article suivantL’Apple Watch 2 présentée lors de la prochaine keynote en juin ?

Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j’ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l’information et l’actualité. De fil en aiguille, j’ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l’amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m’intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l’univers, ce qui s’est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l’impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l’impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

3 Commentaires

    • Bonjour Zineb, Bonjour tout le monde 🙂

      La réponse est sur Wikipédia, voici un extrait de texte :

      D’abord désignée provisoirement 2005 FY9 et provisoirement appelée « Easter Bunny » (le lapin de Pâques) par Michael E. Brown en raison de la date de sa découverte le 31 mars 2005, Makémaké a reçu son nom définitif le 13 juillet 2008 d’après une divinité créatrice, conformément aux règles de l’Union astronomique internationale (UAI) pour la désignation des objets de Kuiper. Maké maké est le dieu créateur dans le panthéon traditionnel des Rapa nuis sur l’île de Pâques4,5, terre isolée du Pacifique dont le nom fait directement référence aux circonstances temporelles de la découverte de l’objet céleste.

      Salutations 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here