Plans : Apple compte sur Maps Connect pour enrichir son service

Apple vient de lancer Maps Connect, un nouveau service à l’intention des entreprises. Son but est d’enrichir le service de cartographie Plans. Maps connect : Apple veut perfectionner Plans grâce aux infos des pros

Après avoir souffert de nombreux déboires depuis sa sortie, le système de cartographie Plans d’Apple tente de combler son retard sur Google Maps. Pour ce faire, la firme de Cupertino a décidé de recourir aux professionnels.

En proposant Maps Connect, l’idée d’Apple est de permettre aux entreprises d’intégrer des informations sur leur société, que cela soit sa position géographique, son nom, son adresse, son numéro de téléphone, ses heures d’ouverture, son numéro d’affiliation, ce qui pourrait être une excellente vitrine pour les restaurants, bars, galeries commerciales, etc.

Ce service est gratuit, mais est pour le moment réservé uniquement aux entreprises domiciliées aux États-Unis.

Afin de faciliter la vie des utilisateurs, les entreprises peuvent également soumettre des vues intérieures de bâtiments (Maps indoor) et guider les visiteurs ou clients avec des bornes iBeacons. Mais pour être acceptées, ces données doivent correspondre à des sociétés qui accueillent plus d’un million de visiteurs par an et qui disposent du Wi-Fi partout dans le bâtiment.

Alors que l’objectif d’Apple est clairement d’enrichir Plans, il est bon de souligner que la marque à la pomme ne va prochainement plus se battre que contre Google Maps vu que le service de cartographie Here de Nokia devrait être prochainement lancé sur iOS.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAndroid : patience avant la sortie de Hearthstone
Article suivantWindows 10 Technical Preview : le centre de notifications est là

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here