Play Musique : Google propose « la » solution pour gérer votre musique

Disponible sur Android, iOS, Windows Phone, PC, Google Play Musique est « la » solution pour gérer gratuitement votre musique numérique indépendamment de la plateforme.

Avec Play Musique, Google vous offre de pouvoir stocker dans le nuage toute votre musique, ce qui permet de la rendre disponible sur tous vos PC, smartphones, tablettes et récepteurs numériques, indépendamment du fait qu’ils soient sous Android, iOS, Windows Phone, Windows ou autre.

Gratuitement, Google Play Musique vous permet d’importer jusqu’à 20 000 titres dans votre bibliothèque, d’accéder à toute votre musique même hors connexion, de n’avoir aucune publicité et de pouvoir accéder à une boutique d’achat riche de plus de 18 millions de titres.

Moyennant un abonnement mensuel de 9,99 euros par mois, l’accès aux millions de titres est illimité, il est possible de personnaliser vos radios en fonction de vos artistes et titres préférés, ainsi que de découvrir de nouveaux artistes en fonction de vos goûts.

Si certains soulignent un manque de coordination avec iTunes ou Xbox Music au niveau de la gestion des listes de lecture, il faut encore souligner que la consommation de la bande passante peut être conséquente, particulièrement au moment de télécharger sa librairie si c’est fait d’un seul coup.

Pour finir, sans vouloir particulièrement encenser Google, le fait que son service Play Musique soit multiplateforme et gratuit rend cette solution pratiquement indispensable.

Google Play Musique : votre médiathèque partout, partout...
Google Play Musique : votre médiathèque partout, partout…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft : pas de Windows 8 pour l'État chinois
Article suivantAlpha a7S : Sony lance un appareil photo 4K sans miroir

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here