Play Store : Google supprime 32 applications infectées

Près de 2 millions d’applications infectées par le malware BadNews serait en circulation, un malware intégré à des applications du Google Play Store.

C’est Lookout, un éditeur de logiciels de sécurité antivirus pour les terminaux mobiles, qui a tiré le signal d’alarme dans son dernier rapport en annonçant que 32 applications du Google Play Store contiennent BadNews, un malware qui facilité l’installation de logiciels malveillants sur les terminaux mobiles.

Pratiquement, BadNews ressemble à un réseau publicitaire pour la promotion d’autres applications, avec en plus la capacité d’envoyer certaines données personnelles, comme le numéro de téléphone et le numéro IMEI, mais aussi la faculté de pouvoir afficher de faux messages d’informations au sujet de mises à jour d’applications, tout comme proposer des liens vers d’autres malwares en dehors du Play Store.

Au niveau des utilisateurs, cela serait près de 2 millions d’installations qui seraient concernées par BadNews. Face à cela, Google a réagi très vite en retirant rapidement les 32 applications incriminées de son Play Store.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentVirus : alerte à la publicité
Article suivantiPhone 6 : entre rêve et réalité

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here