PlayBox : un bidouilleur associe une Xbox One et une PS4 dans un même châssis

[VIDÉO] Eddie Zarick est un bidouilleur hors pair. Il est parvenu à inclure les composants d’une Xbox One et d’une PS4 dans un même châssis pour créer la PlayBox.

Eddie Zarick est un bidouilleur hors pair qui est déjà connu pour avoir réalisé une Xbox One portable. C’est pour une commande spéciale d’un internaute (certainement fortuné) qu’il s’est attelé à une autre tâche, celle de faire cohabiter dans un même châssis une Xbox One et une PS4.

Comme il l’explique sur son blog, le bidouilleur a passé plusieurs heures à réaliser un prototype : « Cette machine a demandé de nombreuses tentatives et reconfigurations afin de réussir à tout faire rentrer ».

Au final, le résultat est là vu qu’il est parvenu à associer les composants d’une Xbox One et d’une PS4 dans un châssis à peine plus gros que celui d’un portable gamer, ce qui a donné la PlayBox.

Les défis de cette réalisation étaient multiples vu qu’il a fallu intégrer tous les composants dans un espace particulièrement confiné, mais aussi associer certains composants des deux consoles concurrentes pour les faire fonctionner conjointement, comme l’alimentation unique par exemple. « J’ai dû faire certains compromis pour que tout fonctionne. Impossible par exemple de placer les ports USB de la Xbox à l’extérieur de la coque. En revanche, chaque console peut profiter du port HDMI et du circuit Wi-Fi », précise Eddie Zarick.

Alors que cette PlayBox a de quoi faire rêver tous les gamers, son existence est malheureusement unique.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDes paléontologues identifient un reptile marin géant purement écossais
Article suivantAlarme à la fuite de gaz à bord de l’ISS

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here