Le plein d’annonces de Nintendo… comme la mort programmée de la Wii U

La présentation du bilan financier pour l’année fiscale écoulée, arrêté au 31 mars 2016, est l’occasion pour Nintendo de présenter ses résultats financiers. On apprend par exemple que son bilan reste positif, pour la deuxième année consécutive, que son bénéfice a chuté de de 41,8 milliards de yens à 16,5 milliards de yens (environ 130 millions d’euros) en 1 an, alors que son bénéfice opérationnel a augmenté de 32% à 32,8 milliards de yens (soit 260 millions d’euros) pour un chiffre stable au-dessus des 500 milliards de yens (à peu près 4 milliards d’euros).

Le plus intéressant est certainement le fait que Nintendo a ait un carton plein avec les amiibo qui lui ont été vendus à hauteur de 24,7 millions de figurines et 28,9 millions de cartes. Même si le groupe japonais reconnait un manque de « jeux forts » pour la 3DS, la console s’est bien vendue à 6,7 millions d’exemplaires alors que 48,5 millions de jeux ont été vendus dans le monde durant l’année fiscale. Avec les sorties prochaines de « Pokémon Soleil » et « Pokémon Lune », l’année à venir devrait être tout aussi bonne.

Par contre, l’année fiscale à venir s’annonce noire pour la Wii U. Alors qu’elle s’est écoulée à 3,2 millions pour 27,3 millions de jeux, les prévisions ne sont plus que de 800 000 consoles dans le monde entier et 15 millions de jeux, ce qui augure clairement la mort annoncée de la console. Pour tous ses fans, ces prévisions n’augurent aucune grosse sortie sur la Wii U durant l’année à venir.

À l’opposé, Nintendo compte bien évidemment sur la future NX dont on ne sait encore pratiquement rien. Elle devrait arriver au cours de cette année fiscale. La présentation des résultats qui sera faite aux actionnaires sera certainement l’occasion d’en apprendre un peu plus à ce sujet, avec une première mention indiquant un lancement pour mars 2017.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWEC : Plein gaz aux 6 Heures de Spa-Francorchamps, Toyota veut confirmer
Article suivantDécouverte de 3 exoplanètes semblables à la Terre qui pourraient accueillir la vie
Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m'a déprimé. Lorsqu'un ami m'a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m'a fait tilt ! Découvrir les technologies d'aujourd'hui que tout le monde pourra utiliser demain… m'a donné une nouvelle inspiration. Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m'a filament proposé d'écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m'intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here