Plus besoin de sparring-partner, Puma prépare un robot d’entraînement connecté

À l’heure actuelle, pratiquement tous les équipementiers sportifs se sont lancés dans l’ère de la technologique. Ils utilisent les nouvelles technologies pour créer leurs produits, mais aussi pour s’adapter aux nouveaux besoins de la clientèle, par exemple en proposant des applications d’entrainement pour smartphone. Certains, à l’instar de Puma, vont encore plus loin.

La tendance technologique actuelle est orientée vers les objets connectés. C’est dans cette brèche que Puma s’est engouffré en imaginant BeatBot, un robot connecté à un smartphone qui est capable d’endosser le rôle de sparring-partner pour les athlètes qui veulent améliorer leurs performances à la course.

BeatBot, un sparring-partner dédié à l’athlétisme

BeatBot est de la taille d’une boîte à chaussures. Pour se mouvoir, il équipée de quatre roues. Afin de se connecter à son application sur iPhone, il dispose d’une connexion Bluetooth. Étant un robot, il est aussi complètement automatisé. L’athlète n’a qu’à préciser la distance et le temps à battre pour que BeatBot s’adapte.

Le robot d’entrainement de Puma peut servir autant aux sprinters qu’aux fondeurs en étant capable de se déplacer dans le couloir adjacent dans le premier cas ou de servir de lièvre dans le second cas. Dans la mesure où les données sont préconfigurées, il est possible de saisir n’importe quel objectif, par exemple les 9,58 secondes d’Usain Bolt sur 100 mètres, ce qui est l’actuel record du monde de la distance.

Pour remplir sa tâche de sparring-partner automatisé, Puma a doté BeatBot de plusieurs capteurs. Le robot embarque par exemple un accéléromètre, des caméras GoPro, une carte Arduino et des capteurs infrarouges pour suivre les lignes. Pour déterminer sa vitesse, il compte ses tours de roue. Selon l’équipementier, il actualise son comportement avec les données captées plus de 100 fois par seconde.

Les adeptes d’athlétisme sont certainement impatients de pouvoir tester le BeatBot. Pour l’heure, il est encore au stade de prototype. Seuls les athlètes sponsorisés par Puma peuvent en profiter pour le moment.

puma-robot-runner-faster-usain

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe Rendez-Vous Toyota sur les Champs-Élysées fait la part belle au design
Article suivantAvec la mission Red Dragon, SpaceX s’intéresse aussi à l’exploration de Mars

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here