Accueil » Science » Plus de planètes habitables dans notre galaxie que prévu
Des planètes habitables se cachent dans notre galaxie

Plus de planètes habitables dans notre galaxie que prévu

Selon une nouvelle étude, notre galaxie pourrait posséder bien plus d’étoiles habitables que ce que l’on pense actuellement.

Alors que la Voie lactée abrite des centaines de milliards d’étoiles, il est statistiquement certain qu’il existe d’autres planètes habitables telles que la Terre. Cela fait maintenant de nombreuses années que les scientifiques les cherchent, des planètes qui auraient la particularité d’être ni trop loin ni trop proche de leur soleil respectif pour avoir de l’eau à l’état liquide, c’est-à-dire un environnement propice au développement de la vie.

Notamment grâce au satellite Kepler de la NASA, lancé en 2009, les astronomes tentent de repérer ces exoplanètes potentiellement habitables, c’est ainsi que des centaines de nouvelles planètes situées dans la zone d’habitabilité ont été découvertes ces dernières années.

D’après les travaux d’une équipe de chercheurs australiens et danois publiés dans la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, il pourrait exister nettement plus de planètes habitables cachées non encore identifiées. Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont utilisé la loi de Titius-Bode, une loi empirique énoncée en 1766 par l’astronome allemand Johann Daniel Titius qui permet de prédire l’emplacement des planètes dans un système planétaire.

« Nous avons décidé d’utiliser cette méthode pour calculer les positions potentielles de planètes dans 151 systèmes planétaires, où le satellite Kepler avait initialement identifié entre trois et six planètes », explique Steffen Kjaer Jacobsen, de l’Université de Copenhague, membre de l’équipe de recherche. Les résultats vont ressortir que 124 systèmes sont en adéquation avec la loi de Titius-Bode, ce qui leur permet de dire qu’il existe 228 planètes cachées dans cet ensemble de 151 systèmes.

Selon ces chercheurs, chaque système planétaire pourrait contenir en moyenne entre une et trois planètes potentiellement habitables. En extrapolant, cette étude permet d’extrapoler l’existence de milliers de planètes habitables dans la Voie Lactée.

Il faut tout de même rester prudent avant de crier victoire. D’autres critères doivent en effet être pris en considération avant de pouvoir dire qu’une planète est habitable. En attendant, ces travaux vont permettre à Kepler de faire des recherches plus précises, notamment concernant 77 planètes cachées ayant de fortes chances d’être repérées d’ici peu.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Une tempête planétaire est prévue sur Mars, une tempête qui pourrait mettre en péril les rovers de la NASA

Mars : une tempête pourrait mettre en danger les engins de la NASA

La NASA a prévu une tempête planétaire imminente à la surface de Mars. Cette tempête …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *