Pluton : la NASA confirme le succès de la mission New Horizons

C’est en annonçant que la sonde New Horizons est passée à seulement 12 400 kilomètres de Pluton que la NASA a confirmé le succès de la mission de sa sonde.

Après neuf ans de voyage et quelque 5 milliards de kilomètres parcourus, la soude américaine New Horizon a réussi son rendez-vous avec la planète naine Pluton. La NASA a en effet confirmé que sa sonde avait réussi à passer sans encombre à seulement 12 400 kilomètres.

« Nous avons bien reçu la télémétrie envoyée par la sonde », a déclaré Alice Bowman, depuis le centre de commandes de Laurel.

« C’est un grand moment dans l’histoire de l’humanité », s’est enthousiasmé John Grunsfeld, le chef de mission de la NASA.

Alors que le risque de collision était très peu élevé, de l’ordre de 2 chances sur 10 000, les techniciens de l’Agence spatiale américaine étaient tout de même impatients de recevoir le « coup de téléphone maison » indiquant que le passage s’était bien passé, surtout que les données ont bien été stockées.

Il faut préciser que cette inquiétude était légitime vu que New Horizons est l’engin le plus rapide jamais envoyé par l’homme dans l’espace et que le moindre débris de la taille d’un grain de riz pourrait causer des dégâts considérables vu que la sonde se déplace à une vitesse de 49 000 km/h.

Pendant son passage à proximité de Pluton, durant quelques heures, New Horizons a emmagasiné un maximum d’images et d’informations sur la planète naine sans pouvoir communiqué avec la Terre. Ce silence a entretenu le stress du contrôle de la mission.

Elle s’est tout de même interrompue dans sa mission, le temps d’envoyer une quinzaine de minutes de télémétrie. Alors que la sonde a envoyé ces données vers 22h30 (heure de Paris), elles ont mis plus de quatre heures pour arriver sur Terre vu qu’elles ont été envoyées depuis les confins de notre système solaire.

Grâce à ces données, les scientifiques savent que la sonde est encore en parfait état, ce qui signifie qu’elle a normalement pu effectuer une abondante collecte de données. C’est à partir d’aujourd’hui que New Horizon va commencer à transmettre ses précieux matériels collectés, des informations qui permettront certainement de répondre à de nombreuses questions sur Pluton.

Preuve que les données collectées sont très nombreuses, il faudra au total seize mois à la sonde pour transmettre l’intégralité des informations glanées durant son survol historique de la planète naine.

« La sonde est pleine d’images. Nous avons hâte. Nous avons ouvert un tout nouveau domaine du système solaire », s’est réjoui John Grunsfeld.

Désormais au-delà de Pluton, New Horizons poursuit sa route en direction de la ceinture de Kuiper, tout en observant l’autre côté de la planète naine.

pluton-la-nasa-confirme-le-succes-de-la-mission-new-horizons

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNokia officialise son intention de fabriquer des téléphones portables
Article suivantFacebook et Firefox se liguent contre Flash Player

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here