Pôle Nord : il fait beaucoup trop chaud pour la saison !

Vu que le Pôle Nord est dans l’hémisphère nord, il devrait actuellement y faire très froid à cause de l’hiver. Ce n’est pas le cas avec des températures supérieures de 20°C aux normales.

Lundi, une température de -37°C a été mesurée sur une balise dans l’Arctique située à environ 300 km du pôle Nord. Cette température est normale pour la saison vu que c’est l’hiver. Mercredi, cette même balise a annoncé une température de -8°C ! On pourrait croire que la balise est en panne. Ce n’est pas le cas.

En ait, brusquement, les températures au Pôle Nord ont brusquement grimpé largement au-dessus des normales saisonnières, un peu comme ce qui se passe actuellement en Europe. Simplement, c’est nettement plus extrême. À cause de coup de chaud, il est estimé que les températures actuelles au Pôle Nord sont en moyennes 20°C supérieures aux normales-

La cause de ce phénomène se situe au-dessus de l’Atlantique Nord. Il s’agit d’une « puissante et violente » dépression. Actuellement centrée sur l’Islande, elle a fait chuter la pression à 928 hectopascals et provoque des vents de 140 km/h, ainsi que des vagues de 15 mètres de haut. « Cette dépression fait avancer de l’air chaud jusqu’au pôle Nord, où les températures sont au moins supérieures de 20 degrés Celsius par rapport à la normale », explique Natalie Hasell, météorologue au ministère canadien de l’Environnement.

« C’est sans doute El Niño qui s’aventure au Nord », explique le météorologue David Phillips. Selon lui, il serait encore trop tôt pour lier ces températures au réchauffement climatique.

Pour les prochains jours, les météorologues prévoient que ces températures plus chaudes devraient se déplacer vers la Sibérie, dans le nord de la Russie. Le Pôle Nord pourra donc retrouver ses frimas hivernaux.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft : une Xbox One Mini en préparation ?
Article suivantLes Smart TV de Samsung vont directement intégrer PlayStation Now

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here