Ponts de Paris : des selfies pour remplacer les cadenas d’amour ?

Face au problème de poids posé par les cadenas d’amour qui envahissent les ponts de la capitale française, la mairie de Paris souhaite que les amoureux remplacent les cadenas par des selfies.

Symbole d’un attachement indestructible, les cadenas d’amour qui envahissent les ponts de Paris posent un gros problème aux infrastructures en les rendant beaucoup trop lourdes. L’idée de la mairie de Paris est donc de proposer une alternative.

Plutôt que d’immortaliser leur amour en accrochant un cadenas à un pont, une campagne d’affichage sera apposée sur les ponts pour inciter les amoureux à réaliser des selfies et à les publier sur un site spécifique ou sur Twitter via le hashtag #lovewithoutlocks.

On rappellera qu’un pan de grillage du célèbre Pont des Arts s’était effondré en juin sous le poids des milliers de cadenas, ce qui avait entraîné l’évacuation de cette passerelle pour piétons, mais dénote surtout toute l’entendue du problème du poids de ces milliers de cadenas.

Il est encore à préciser que cette incitation à faire des selfies n’est qu’une initiative parmi d’autres dans un plan d’action plus global.

44 photos ont déjà été publiées sur le site.
44 photos ont déjà été publiées sur le site.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft : fin de vie pour les anciennes versions d’Internet Explorer
Article suivantMicrosoft : un optimisme qui coûte 1,7 milliard de dollars

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here