Pop-up publicitaire : son créateur s’excuse de sa création

Bien que pratiquement disparu depuis l’avènement des bloqueurs de fenêtres envahissantes, l’inventeur de la pub pop-up s’excuse de lavoir créé.

En étant devenu un militant contre le trop-plein publicitaire, Ethan Zuckerman fait amende honorable après avoir créé la pub pop-up au milieu des années 90. Aujourd’hui, il s’excuse de son invention envahissante par le biais d’un mea culpa publié le 14 août sur le site The Atlantic.

Dans son billet, il explique que ses intentions étaient « bonnes » mais que l’utilisation qui a été faite de son invention a complètement perverti sa création.

Après avoir créé un véritable monstre, Ethan Zuckerman a radicalement changé d’optique en matière de publicité sur le NET en considérant qu’elle a désormais pris beaucoup trop d’importance sur le NET. Il est vrai que si les pop-up ont pratiquement disparu de nos jours, bien d’autres moyens autrement plus intrusifs viennent attentivement scruter le moindre de nos comportements sur internet.

D’ailleurs, plutôt que de préconiser l’utilisation de la publicité, Ethan Zuckerman milite pour des sites payants, car « les gens paient pour les services qu’ils aiment ». À l’ère de la gratuité, pas sûre que ce message soit très porteur.

Ethan Zuckerman, l'inventeur de la pub pop-up, s'excuse
Ethan Zuckerman, l’inventeur de la pub pop-up, s’excuse

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLamborghini : la Huracan se décline dans une version LP 620-2 Super Trofeo
Article suivantTesla fait jouer la concurrence des Etats américains pour implanter son usine

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here