Porsche : 375 ch pour le Boxster Spyder

Les 385 ch du Cayman GT4 laissaient les 33 ch du Boxster à la traine. Porsche remet les pendules à l’heure en annonçant 375 ch pour le Boxster Spyder.

Suite à la présentation du Cayman GT4 de 385 ch, il était évident que Porsche n’allait pas laisser son Boxster avec seulement 330 ch. La marque allemande annonce donc un Boxster Spyder de 375 ch.

Ce Boxster Spyder tire sa puissance du flat six 3.8. Le bolide a droit à une boîte mécanique à six rapports imposée.

Pour ce nouveau modèle, les ingénieurs allemands ont fait la chasse au poids superflu, ce qui comprend notamment l’adoption de nouveaux sièges baquets en carbone et la suppression de la motorisation de la capote, de la climatisation et du système audio. Ces équipements demeurent toutefois disponibles en option gratuite pour les moins puristes.

Grâce à ce regain de vigueur, le Boxster Spyder abat le 0 à 100 km/h en 4,5 secondes, moins que les 5 secondes du Boxster GTS en boîte mécanique, pour une vitesse maximale de 290 km/h.

Esthétiquement parlant, le Boxster Spyder a droit à look spécifique, même si certains éléments sont hérités des autres modèles, comme le bouclier avant du Cayman GT4. Le modèle a bien évidemment droit au fameux double bossage caractéristique sur le capot moteur, ce qui rappelle les précédents modèles Spyder de la marque.

Alors que le lancement du Boxster Spyder est prévu pour le mois de juillet, son prix de départ en Allemagne est annoncé à 79 945 euros.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFormat ODF : Microsoft cède à la pression
Article suivantGalaxy S6 : lorsque l’élève dépasse le maître

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here