La Poste Mobile ajoute de la musique illimitée dans ses Forfaits Music

La Poste Mobile s’est associée à Universal Music pour pouvoir inclure de la musique illimitée dans ses nouveaux Forfaits Music, une offre qui a particularité de ne pas décompter le quota data.

En annonçant inclure de la musique illimitée dans ses nouveaux Forfaits Music, La Poste Mobile n’est à priori pas franchement innovante vu que de nombreux concurrents incluent déjà différentes solutions pour écouter de la musique dans leurs offres. Là où la Poste Mobile innove, c’est cette musique en streaming ne sera pas décomptée du forfait data, un réel plus pour de nombreux utilisateurs.

Grâce à son accord conclu avec Universal Music, les clients auront accès à tout le catalogue musical, sans publicité, ce qui comprend des artistes tels que Lady Gaga, Rihanna, Maroon 5, etc., et cela avec une qualité sonore à 320 kb/s.

Concrètement, l’offre Forfaits Music se décline en trois offres : Forfait SIM 3h, Forfait SIM 3h bloqué, Forfait Music + Mobile 3h proposés respectivement à 9,99€/mois (pendant 1 an, puis 14,99€/mois), 14,99€/mois et 22,99€/mois, ou à 7,99€/mois (pendant 1 an, puis 12,99€/mois), 12,99€/mois et 19,99€/mois avec la remise Quatro. La différence se situe au niveau du blocage de la SIM ou pas, et du débit internet qui est coupé ou réduit.

Il est à noter que différentes options sont proposées, comme le mode hors connexion qui permet d’écouter de la musique du catalogue Universal Music même sans connexion internet, ou le Multi-device qui permet de rendre disponible sa musique sur tous ses appareils (Android, iOS dès octobre).

La Poste Mobile lance les Forfaits Music avec Universal Music
La Poste Mobile lance les Forfaits Music avec Universal Music

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRenault officialise les nouveaux prix de la Twingo
Article suivantQue sait-on à l’heure actuelle sur l’iPhone 6 ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here