Pourquoi Windows XP gagne des parts de marché ?

Alors que les parts de marché de Windows XP étaient en baisse depuis plusieurs mois, celle-ci a brusquement rebondi au mois de décembre.

Depuis l’annonce de la fin du support de Windows XP par Microsoft, le 8 avril dernier, les parts de marché du système d’exploitation n’ont pas cessé de baisser, passant notamment de 23,87% au mois de septembre à 17,18% en octobre, et à 13,57% en novembre. Alors que cette baisse aurait logiquement dû se poursuivre au mois de décembre, NetMarketShare a étrangement constaté que Windows XP a rebondi avec 18,26% de parts de marché.

Vu que ces données sont obtenues de l’analyse du trafic de 40 000 sites internet, soit un total de 160 millions de visiteurs uniques par mois, une erreur ne semble pas possible. La thèse de l’erreur est d’autant plus à écarter que StatCounter a observé le même phénomène. Alors que Windows XP représentait 10,69% du marché en novembre, il est passé à 11,93% en décembre.

Alors que ce rebond semble inexplicable, les deux cabinets proposent une explication. Selon NetMarketShare, cela serait dû à une baisse de l’adoption de Windows 8.1, qui est passé de 12,1% à 9,49%. Selon StatCounter, Windows 8.1 a continué à progresser, mais ce serait Windows 7 qui aurait enregistré une baisse.

Au final, ce rebond de Windows XP ne semble avoir aucune véritable explication crédible pour le moment. Il ne reste plus qu’à attendre les chiffres du mois de janvier pour savoir s’il s’agit d’une tendance qui va s’inscrire dans le temps.

Novembre 2014
Novembre 2014

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPerla Haney-Jardine jouera la fille de Steve Jobs
Article suivantNokia : Here s’invite dans les lunettes connectées de Vuzix

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here