Accueil » Technologie » Power eDrive : BMW prépare l’hybride rechargeable du futur

Power eDrive : BMW prépare l’hybride rechargeable du futur

L’avenir du véhicule électrique passera par case hybride rechargeable. C’est sur ce projet que BMW travaille avec son Power eDrive.

En tout électrique, une voiture hybride parcourt aujourd’hui une trentaine de kilomètres. Les automobilistes veulent aller plus loin, c’est ce que plusieurs constructeurs ont déjà compris, notamment BMW.

C’est ainsi que la marque allemande propose le prototype de son Power eDrive, un dispositif qui permet déjà d’offrir une autonomie supérieure à 100 km. Dans ce projet, d’hybride rechargeable du futur, l’idée est de donner une part plus important à la partie électrique. Alors que l’actuelle X5 eDrive tire sa puissance pour 2/3 de son moteur thermique et pour 1/3 de son moteur électrique, c’est l’inverse dans le cas du Power eDrive.

Concrètement, l’architecture de la Série 5 GT utilisée pour les tests comprend un moteur électrique de 200 kW (272 ch) installé sur le train arrière pour la propulsion principale de la voiture et un second moteur électrique de 150 kW (204 ch), indépendant du premier, sur le train avant pour pouvoir bénéficier d’une transmission intégrale. Le tout est couplé à une boîte automatique à huit rapports et au moteur thermique, un nouveau quatre-cylindres 2.0 T à essence (228 ch). Son rôle est de booster les performances lors d’une forte demande de puissance, mais surtout de recharger les batteries.

Le Power eDrive comprend trois modes de fonctionnement :

· En mode 100% électrique, le moteur électrique arrière entraîne uniquement l’essieu arrière. Le moteur thermique peut recharger la batterie.
· Lors de fortes sollicitations, un mode hybride fait interagir les deux moteurs électriques et le bloc à essence. La voiture passe dans une configuration transmission intégrale.
· Lorsque la batterie est entièrement vide, la voiture passe en mode 100% thermique, en mode traction.

Grâce au Power eDrive, BMW a trouvé une parade pour drastiquement baisser les émissions de CO2 et, de ce fait, respecter les normes antipollution, cela même pour ses véhicules haut de gamme et sportifs. Pour cause, le Power eDrive ne rogne pas sur la puissance vu qu’elle est supérieure à 500 kW, soit 680 chevaux.

Pour ce qui est de la commercialisation, ce n’est pas pour tout de suite. Il ne s’agit que d’un prototype… certes bien abouti. Il pourrait apparaitre d’ici quelques années sur les véhicules de haut de gamme de la marque, notamment les SUV, et pourquoi pas aussi du côté de Rolls-Royce.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

BMW célèbre les 30 ans de la M3 en proposant une série limitée suréquipée

Une BMW M3 en série limitée suréquipée pour ses 30 ans

C’est en 1986 que la version sportive de la Série 3 est apparue dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *