Un premier aperçu des deux Nexus Watch de Google

Les rumeurs évoquent que Google préparerait deux montres connectées. Des rendus qui nous montrent à quoi pourraient ressembler ces deux Nexus Watch.

Cela fait déjà très longtemps que les rumeurs évoquent le fait que Google pourrait commercialiser une montre connectée. Pourtant, à ce jour, aucune smartwatch n’a été lancée. Aux dernières nouvelles, les choses seraient en train de se concrétiser du côté de la firme de Mountain View avec le lancement de deux premières montres Nexus avant la fin de l’année.

Alors qu’Android Wear peine à rivaliser avec l’Apple Watch et les Pebble, ce lancement servirait à relancer le système d’exploitation pour les wearables de Google. Il n’existe rien d’officiel au sujet de l’existence de ces deux Nexus Watch.

Selon une image publiée récemment par Android-Police, on peut découvrir ce à quoi devraient ressembler ces montres. Il s’agit de rendus réalisés d’après les rumeurs plus ou moins précises qui circulent au sujet de ces montres. Le site précise d’ailleurs bien que le design présenté n’est qu’indicatif, qu’il peut encore évoluer avant leur commercialisation.

Que sait-on des Nexus Watch ?

Selon ce qui se dit actuellement au sujet des Nexus Watch, il s’agirait de deux montres connectées qui seraient attendues pour la fin de l’année. Elles fonctionneraient avec Android Wear 2.0 et mettraient principalement en avant l’assistant virtuel de Google.

Le premier modèle serait autonome en étant doté de sa propre carte SIM. Elle embarquerait un très grand nombre de capteurs pour en faire un modèle de référence.

Le second modèle serait techniquement moins sophistiqué, mais avec un design plus soigné pour séduire le grand public. Son prix devrait être aussi plus abordable.

Pour l’heure, il est également évoqué que le nom de code de ces deux montres serait Angelfish et Swordfish, une information qui accréditerait leur existence. Il n’en demeure pas moins qu’il ne s’agit que de rumeurs pour le moment, donc d’informations à prendre avec les précautions d’usage.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPremière image de Jupiter prise par Juno, preuve que la sonde a survécu
Article suivantUne 3e offensive européenne contre l’abus de position dominante de Google
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here