PretPME.fr : une plate-forme de crowdfunding pour le secteur de l’informatique

Comment financer son entreprise dans le domaine informatique alors que les banques ont si longtemps boudé ce secteur ? Le crowdfunding (le financement participatif) offre enfin une solution.

Financer un projet n’est pas simple pour une PME, d’autant plus si elle est dans le domaine de l’informatique, un secteur longtemps boudé par les banques. Il existe aujourd’hui une alternative : le crowdfunding.

Afin de valoriser les PME, PretPME.fr propose sa plate-forme de crowdfunding en prêt aux entreprises voulant emprunter et aux particuliers désirant participer au financement de l’économie française.

Grâce à PretPME.fr, une entreprise peut facilement recevoir un prêt, pour un montant, un taux et une durée clairement définis.

À l’autre extrémité de la chaine de financement, les Français peuvent investir dans des projets prometteurs à des taux attractifs. « Ils découvrent une nouvelle source d’épargne qui leur permet d’être rémunérés à hauteur de leur apport et à bon rendement », souligne Frédéric Baud, fondateur de PretPME.fr.

À l’heure actuelle, plusieurs projets sont déjà enregistrés sur la plate-forme. Le plus récent étant celui de la société FS2i : un logiciel pour concevoir virtuellement des plans de salle de bain.

Si vous êtes à la recherche d’un financement pour votre projet, PretPME.fr est une alternativement qui se propose désormais à vous. Si vous êtes à la recherche d’investissement, PretPME.fr est là pour vous soumettre des projets suivis par des experts, des investissements attractifs.

Pour finir, le but de PretPME.fr est bien évidemment que tout le monde soit gagnant, tant les PME que les prêteurs.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDoodle ajoute les événements sur plusieurs jours
Article suivantElectronic Arts présentera « Mirror’s Edge 2 » lors de l’E3

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here