PRISM : répercussion négative sur le Cloud Computing

Alors que le Cloud Computing était en plein essor, les révélations sur le scandale PRISM impactent directement la crédibilité des services Cloud.

Si le scandale PRISM place la NSA au cœur d’un problème d’espionnage, mais aussi les géants du web, les révélations faites ont d’autres répercussions, par exemple au niveau du Cloud Computing. En effet, selon plusieurs études, la confiance dans l’informatique dématérialisée s’est passablement érodée.

Pour le cabinet PricewaterhouseCoopers (PwC) qui a sondé les entreprises allemandes, 54% des dirigeants estiment que l’utilisation des services du Cloud Computing est risquée ou très risquée. Même son de cloche pour Cloud Security Alliance (CSA) qui révèle que 56% des entreprises interrogées sont moins tentées de recourir à l’informatique dématérialisée.

Mais ce qu’il faut surtout remarquer, c’est que ce sentiment négatif à l’encontre du Clou Computing s’est sérieusement détérioré depuis les révélations sur le programme PRISM de la NSA. Si 6% des répondants à PwC estimaient très risqué d’exploiter les services du Cloud lors d’une précédente enquête, ils sont aujourd’hui 2% à avoir ce sentiment négatif.

De fait, le succès du Cloud Computing devrait subir un sérieux ralentissement, en tout cas pour les services américains. Les acteurs non américains de ce marché pourront peut-être en profiter, sauf si de nouvelles révélations…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSécurité : Bitcoins virtuels pour un vol bien réel
Article suivantMcDonald’s : la commande en ligne se généralise à toute la France

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour, mes excuses, mais je ne peux pas comprendre quel besoin y à t-il
    de confier quoique ce soit à un  » nuage » informatique qui plus est
    «  » contrôler et fatalement espionner par nos concurrents qui cherche à tout prix à tout voir et tout savoir de nos affaires et plus si possible
    signé, l’auteur du projet » Belgian fire services

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here